N'achetez plus d'ail. Faites-en pousser à volonté grâce à ces 5 conseils avisés

Ingrédient indispensable pour de nombreux cuisiniers, l'ail est cultivé en permanence dans de plus en plus de jardins. Il est très facile à faire pousser et il lui suffit de peu d'entretien pour donner une récolte abondante. Quand les gens commencent à en cultiver et se rendent compte à quel point c'est simple, cette plante aromatique prend une place d'honneur dans leur calendrier de jardinage.
Ces cinq conseils avisés vont vous permettre de faire pousser de l'ail comme un pro en un rien de temps.
Publicité
1. Préparez la terre
Comme la plupart des légumes, l'ail pousse mieux dans un sol meuble, fertile, et ensoleillé. Avant de planter, il est toujours recommandé de mélanger une grande quantité de compost à la terre, afin de la charger en nutriments et matière organique. Cela permettra aux racines de pousser facilement vers le bas à la recherche d'eau et de nutriments. D'après Old Farmer's Almanac, la meilleure période de plantation est l'automne. Les racines ont ainsi tout l'automne et l'hiver pour se développer.
Shutterstock
2. Espacez comme il faut
Une fois le compost bien mélangé à la terre, il est temps de s'occuper de l'espace entre chaque plant. Comme tout végétal, l'ail a besoin de place pour pousser. Boundary Garlic Farm recommande de planter les gousses à environ 5 à 8 cm de profondeur, et de les espacer de 10 à 20 cm. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez fabriquer un "intervalleur" avec du bois de récup' et des chevilles, ou simplement marquer les emplacements en faisant des trous dans la terre avec un crayon.
3. Plantez
Une fois les emplacements marqués, vous n'avez plus qu'à planter. L'ail pousse à partir des caïeux individuels qui forment le bulbe. Veillez à acheter de l'ail à planter en jardinerie ou chez un revendeur spécialisé, car l'ail que l'on trouve en magasin est traité contre la germination. Avant de planter, séparez les caïeux de la tête d'ail, puis déposez les plus gros dans les trous, pointe vers le haut, avant de recouvrir de terre.
Shutterstock
4. Couvrez en hiver
Une fois la plantation terminée, couvrez toute la surface avec 10 à 15 cm de paille propre et fraîche. Elle permettra de retenir l'eau et fera office d'isolant pendant l'hiver. Au bout de deux ou trois semaines, vous verrez le bout des feuilles commencer à sortir de la paille. N'y touchez pas et laissez-les ainsi tout l'hiver. Les nouvelles têtes apparaîtront au printemps.
Shutterstock
5. Récoltez
Au printemps, retirez tout le paillis non décomposé. Continuez à arroser et apportez de l'engrais léger quand les températures commencent à être plus clémentes. Votre ail devrait être prêt à récolter en juin ou juillet quand les plants auront cinq ou six feuilles vertes.
Publicité
Shutterstock

Il existe des tonnes de solutions à base de produits chimiques, mais elles font parfois plus de dégâts que les nuisibles eux-mêmes.
July 21   ·  
Publicité
Faire pousser des tomates devient un jeu d'enfant avec cette idée géniale.
July 20   ·  
Le peroxyde d'hydrogène compte parmi les meilleurs produits multiusages à avoir en permanence dans son placard, au même titre que le bicarbonate et le vinaigre.
July 19   ·  
Il y a des cailloux partout, mais saviez-vous qu'ils sont idéaux pour les loisirs créatifs? Transformez ces fournitures gratuites en superbes créations ultra économiques.
July 18   ·  
 
Recommandations
Publicité